• Marion

Préparer son tour du monde au port à sec Port-Navy-Service

Accueillir l'imprévu.

Consentir à prévoir moins.

Refuser la précipitation.

Choisir la patience.

Percevoir le positif.

Saisir les opportunités.

Faire des compromis.

Revoir sa copie.

Ce projet nous met à bonne école...

Quand nous avons quitté la maison le 15 octobre et que nous sommes arrivés sur Eagle, l'idée était de faire réparer les moteurs au plus vite, de poser l'antifouling et de mettre Eagle à l'eau début novembre pour l'amener sur un mouillage à Saint-Mandrier, en face de notre petite location d'hiver.

Un mois plus tard, les moteurs ne sont finalement toujours pas prêts, nous avons découvert plusieurs problèmes à réparer avant la mise à l'eau et n'avons du coup pas trouvé le temps pour l'antifouling... Bref, Eagle est toujours à sec !!

Parallèlement, nous continuons d'accuser le coup de ces derniers mois intenses et ressentons le besoin, l'urgence même, de prendre soin de nous poser.

Alors nous avons décidé de modifier nos plans.



Eagle restera finalement à sec tout l'hiver à Port Navy Service. Nous avons constaté qu'il y est bien et en sécurité, notamment pour traverser les intempéries hivernales, et nous, nous disposons de plein d'avantages :


un environnement idéal pour travailler sur le bateau : une équipe disponible, de nombreux artisans et magasins d'accastillage proches, l'eau et l'électricité...,


un « Point propre » : un grand lieu de collecte et de tri de tous les déchets produits par l'activité portuaire,


🛀 Des sanitaires vraiment appréciables : propres, agréables et tout à fait satisfants pour une famille,


💦 Une laverie sur place,


🥗 Des commerces tout près à Port-Saint-Louis, on peut même y aller à pied ou en trottinette et faire une balade par la même occasion,


🤸‍♀️ Un terrain de jeu pour les enfants : ils y font du vélo , du cerf volant , et se font des copains sur les bateaux voisins,


👨‍👩‍👧‍👦 Et puis des rencontres, tellement de merveilleuses rencontres.



Bon, du coup notre logement est à 2h de route d'Eagle alors que nous devions être à 5 minutes à pied. Mais nous ferons des allers-retours, passerons quelques jours sur Eagle puis reviendrons quelques jours à la maison. C'est parfait comme ça.

Parfait parce que cela nous permettra d'avancer tout autant. Différemment mais tout autant.

Et parce que c'est reposant mentalement de se laisser porter par les évènements, de ne pas résister au flux. C'est une façon de se ménager un peu.

Nous ne changeons pas de cap, l'objectif est toujours d'embarquer fin mars et de préparer Eagle d'ici là, nous réajustons juste notre trajectoire et nos voiles avec sagesse, pour avancer au fil de l'eau...




La publication sur Facebook :



-----------------


Merci d'avoir lu cet article !


Il vous a plu, vous a été utile ? Nous vous invitons à rejoindre notre aventure et à soutenir notre association L'Ancre et les Voiles en vous abonnant à nos pages sur les réseaux sociaux :

Facebook

YouTube

Instagram

et/ou à notre newsletter en bas de cette page.


Si souhaitez soutenir notre association L'Ancre et les Voiles dans ses actions grâce à un don unique ou récurrent c'est ici.


Ces soutiens nous permettent de maintenir nos partages gratuits pour qu'ils puissent être accessibles au plus grand nombre.


Merci et à bientôt ! 🙏😀